Présentation
Christophe BLANGERO

  • Orgin
    France
  • Links
  • email
    theatre.samourailles@orange.fr
  • Genres
    Mise en scène & adaptation

La création de terrain en prise directe avec le public.

Après une maîtrise de Philosophie à Lyon 3, il a été écrivain associé auprès de la scène Nationale de Belfort de 2002 à 2006, période pendant laquelle il a dirigé une vingtaine de lectures d’écrivains contemporains, mené une cinquantaine d’ateliers d’écritures tous publics (scolaires, entreprises, prison, formation rectorat, institutions médico-sociales, associations caritatives d’aide à la personne).
Il a coopéré avec le metteur en scène Jean Lambert-Wild en tant qu’auteur, dramaturge et vidéaste, Crise de nerfs parlez-moi d’amour, Le mur, L’appariteur, Tête-à-tête, et avec Benoît Lambert Ils nous enlevé le H.
Il a Collaboré pendant 6 ans au festival littéraire itinérant des Petites Fugues, organisé par le CRL de Franche-Comté.
Il travaille avec des espaces numériques et multimédia, sur des ateliers de montage, de performances vocales et de critique de films. Il est formateur en écriture et lecture agréé DRAC. Artiste pluridisplinaire, il affectionne particulièrement le travail de terrain et de rencontres avec les publics. Il peut opérer sur plusieurs champs de compétences et son cursus en Philosophie sera d’une médiation précieuse dans la sensibilisation du projet en direction des publics.

Livres publiés : D’un possible retour à fil perdu 2003 (CRL Franche-comté, bourse de résidence) ; Phenomena 2004 directeur de publication d’un livret consacré à Lambert-wild ; L’homme qui marche n’a pas de visage 2006 (éditions Virgile, CNL), Le mont des gisants (2007) ; Le petit nombre (2012), Un grenier à fautes à paraître (Ed Seuil).
Textes mis en scène : L’appariteur msc Lambert-wild ; Le mur performance de Lambert- Wild (Ircam 2003, Avignon 2005) ; Ils nous ont enlevé le h, msc B.Lambert. En 2008, il créé la vidéo de « La Chute » d’Albert Camus pour le théâtre S’AMOURAILLES et collabore au projet « Jours de Fête in Mende » en 2011.

………